Home

“Le collectif se veut neutre, indépendant, apolitique et pluraliste"



            Ce logo a une histoire.

       

  Il s'agit du cadeau d'une jeune 

  fille de 13 ans pour son papa 

  qui partait témoigner de son intersexuation pour la première fois, aux Nations Unies à Genève, en juin 2018 dans le cadre de la présentation d'un rapport d'ONG au 5è ET 6ème rapport de la Belgique sur la Convention relative aux droits de l'enfant (CDE)


I.B. ne fait aucune distinction de nationalité, de race, de religion, d'orientation sexuelle, de condition sociale et d'appartenance politique. Nous nous concentrons sur l’existence individuelle à la mesure de l’incompréhension, le rejet et/ou la souffrance.  Nous espérons garder la confiance de tout le monde et devenir un partenaire des pouvoirs publics tout en conservant notre indépendance "



INTERSEX BELGIUM


est un collectif indépendant créé par des personnes concernées, expertes de leur propre vécu, dont l'objectif collaboratif est de témoigner, sensibiliser et informer 

Le terme "intersexe"


S'emploie pour décrire une large gamme de variations corporelles. Celles-ci peuvent être apparentes à la naissance ou n'apparaître que plus tard, à la puberté, mais pas que. 


Certaines variations peuvent aussi ne présenter aucun signe extérieurement visible.

Des personnes intersexuées ?

Concerne les caractères du sexe biologique et ne désigne ni l'identité de genre, ni l'orientation sexuelle.


En effet, les personnes intersexes présentent des variations intersexes hétérogènes, avec des corps, des sexes et des identités sexuelles et de genre variés.


Leurs orientations romantiques et/ou sexuelles peuvent être hétérosexuelles, lesbiennes, bisexuelles, homosexuelles ou asexuelles.


Elles peuvent donc s'identifier comme une femme, un homme, les deux ou ni l'un ni l'autre.

D'après les experts internationaux


La prévalence d'intersexuations représenterait entre 0,05 % et 1,7% maximum de la population mondiale.


Les 1,7% représentent les personnes ayant des traits intersexes.


Le 0,05 % représente des cas rares d'intersexuation mais dont on entend beaucoup parler publiquement.

Il s'agit des cas où les organes génitaux externes du nouveau-né sont identifiés comme "ambigus" car ils semblent sous-développés, mal formés ou ne pas être clairement masculin ou féminin. 

Retrouvez ici la fiche d'information réalisée par le

Haut-Commissariat aux droits de l'homme des Nations Unies, en suivant ce lien :

https://unfe.org/system/unfe-65-Intersex_Factsheet_ENGLISH.pdf


INTERSEXUATION ?


 est un terme scientifique, bien reconnu et utilisé pour décrire l'anatomie physique lorsque les caractéristiques sexuées primaires et secondaires ne sont pas clairement masculines ou féminines (Laukaitis - 2018) 





CARACTERISTIQUES SEXUEES PRIMAIRES


se réfèrent aux ovaires et aux testicules.

CARACTERISTIQUES SEXUEES SECONDAIRES


font référence aux glandes mammaires, à l'implantation des cheveux, à la pilosité faciale et corporelle, au tonus musculaire, à la répartition des graisses, à la forme du corps, la taille, la voix, etc.

" Les personnes dont le corps s'est formé et développé in utéro,

pendant l'enfance et à l'adolescence, ou plus tard encore, avec des caractéristiques sexuées qui ne répondent pas typiquement aux normes médico-sociales de ce qui définirait un corps comme étant féminin ou masculin, sont des personnes intersexuées ".


Kathleen

Un corps différent ?

Des droits différents ?


Est-ce une raison, selon vous, pour que les enfants     et les adultes intersexes soient stigmatisés

ou reçoivent des traitements médicaux et/ou

chirurgicaux pour être conformes à des attentes ?


Pensez-vous qu'en subissant des violations de leurs

droits humains élémentaires, leur intégrité physique et mentale serait malmenée voire fracturée ?


Savez-vous que n'importe qui a le droit à l'intégrité

corporelle, à la non-discrimination, à l'égalité de traite

ment et au droit ne pas être soumis à la torture ou à de mauvais traitements ?


Savez-vous que la médecine prend un certain pouvoir, à un certain moment, sur tout un chacun et que le consementement éclairé est rarement demandé et/ou consenti ?


 

Nous promouvons les droits de l'homme et l'autonomie corporelle.

 

Nos objectifs sont d'aider à créer une société réellement plus inclusives où les corps intersexes ne seront plus stigmatisés et où leurs droits, en tant qu'humain comme les autres, soient reconnus et respectés.

 

Nous nous engageons dans des activités de plaidoyer et de renforcement de la communauté, au niveau national et international. En partenariat avec l'ONG StopIGM.org, nous avons été les seuls co-rapporteurs et signataires des rapports à l'ONU, ayant établi et dénoncé les traitements réservés aux personnes intersexes, en Belgique.

 

Nous fournissons des informations en collaboration avec de nombreux autres partenaires et témoignons de notre vécu au travers de projections audio-visuelles, de conférences et autres évents où nous sommes conviés.

RECOMMANDATIONS  DEFENDUES

1.   Interdire expressément les mutilations génitales intersexes,

 

2.   Criminaliser (sanctionner) de manière adéquate les soins médicaux et chirurgies inutiles pendant la petite enfance,

 

3.   Garantir intégrité, autonomie et autodétermination aux enfants concernés,

 

4.   Fournir aux familles, ayant un enfant intersexe, des conseils et du soutien,

 

5.   Adopter des dispositions légales et abroger les délais afin d’offrir réparation aux victimes,

 

6.   Organiser une indemnisation adéquate,

 

7.   Enquêter sur les cas d'enfants intersexes traités, sans leur consentement éclairé,  

       

8.   Obliger la Belgique à recueillir systématiquement toutes les données sur les pratiques intersexes préjudiciables, 

 

9.   Obliger la Belgique à mettre en place une campagne publique de sensibilisations et d'informations, 

 

10. Former sur l'intersexuation, tous les professionnels adéquats (médecins, psychologues, enseignants, éducateurs)  

       en insistant sur le fait qu'il s'agisse d'une variation corporelle naturelle et sur les conséquences des traitements

       inutiles imposés (chirurgie, hormones, ...) aux enfants intersexes. 

Nous sommes intersexes, bénévoles et militons actuellement sans susbsides.   

   Visitez aussi nos partnaires !

GENRES PLURIELS asbl


 

                  Transgenres

 

                  Intersexes

 

                  de Genres fluides

Association-loi 1901 française, crée en mai 2016   et qui se compose de juristes, d'avocats et de consultants intersexes.